Le jardin d’Abdou

      A quoi reconnaît on un vrai jardinier ? A son goût du partage. Ainsi quand j’ai rencontré Abdou, je n’ai pas tardé en entrer en possession de pousses de thym à planter sur mon balcon et de feuilles de patates douces : « vous les faites cuire comme des épinards et vous pouvez aussi … Lire la suite Le jardin d’Abdou

L’oasis : un jardin en mouvement

Le décor : la terrasse du quatrième étage de « L’oasis », une des deux maisons de retraite  de la Goutte d’Or. Les acteurs, des jardiniers :  Anne Ribes, jardinière de l’association Belles plantes, Frédéric Rousseau, le directeur , Isabelle Launet, hortithérapeute , Geneviève Momoh, animatrice à l’Oasis, Daniel, le jardinier bricoleur, Gilles Grandpierre, le jardinier arroseur, … Lire la suite L’oasis : un jardin en mouvement

Goutte d’Or : les jardiniers de « la friche Polonceau »

  Je l’avoue, je ne donnais pas cher de cette affaire. Quelle idée d’installer un jardin sur les ruines et les gravats de l’ancienne mosquée El-Fath, à l’angle de la rue des Poissonniers et de la rue Polonceau. Un vaste terrain certes mais où la terre est ingrate, et où le soleil cogne dur. Pas … Lire la suite Goutte d’Or : les jardiniers de « la friche Polonceau »

Naissance d’un jardin à « L’Oasis » de la Goutte d’Or

C’est l’histoire d’une rencontre entre Frédéric Rousseau et Anne Ribes. Le premier est le directeur des deux maisons de retraite de la Goutte d’Or, L’Oasis et Bon accueil. J’ai connu la seconde en 2001, pour un reportage paru dans le journal Marie Claire. Anne Ribes était déjà à pied d’œuvre, au cœur de la Salpétrière … Lire la suite Naissance d’un jardin à « L’Oasis » de la Goutte d’Or

Terroristes en herbes

  Cet enfant n’est pas triste. Il vient d’apprendre à planter un fraisier. Il l’a fait comme une bonne cinquantaine de gamins lors de la fête du quartier de la Goutte d’Or et sur une idée du jardin l’Univert et de son animatrice Caroline Falletta. Les enfants (et les adultes aussi) pouvaient planter, au choix, … Lire la suite Terroristes en herbes

Parcelles africaines

  Un jardin extraordinaire à deux pas de la porte de Montreuil. L’association des femmes maliennes de Montreuil y cultive pommes de terre, oignons et radis mais aussi un certain art de vivre. Jus de gingembre et bissap sont évidemment de la partie.