Le jardin d’Abdou

      A quoi reconnaît on un vrai jardinier ? A son goût du partage. Ainsi quand j’ai rencontré Abdou, je n’ai pas tardé en entrer en possession de pousses de thym à planter sur mon balcon et de feuilles de patates douces : « vous les faites cuire comme des épinards et vous pouvez aussi … Lire la suite Le jardin d’Abdou

Ils ont scié le banc

C’est un matin de 15 Août. Il est tôt. Le boulevard Barbès est inhabituellement calme. Pas de circulation, les « aoûtiens » sont partis, les « juilletistes » pas encore rentrés. Pas de voitures de police dévalant le boulevard toutes sirènes hurlantes, pas de Samu, pas d’ambulances, pas de pompiers. Pas non plus de passants. Rien de … Lire la suite Ils ont scié le banc

L’oasis : un jardin en mouvement

Le décor : la terrasse du quatrième étage de « L’oasis », une des deux maisons de retraite  de la Goutte d’Or. Les acteurs, des jardiniers :  Anne Ribes, jardinière de l’association Belles plantes, Frédéric Rousseau, le directeur , Isabelle Launet, hortithérapeute , Geneviève Momoh, animatrice à l’Oasis, Daniel, le jardinier bricoleur, Gilles Grandpierre, le jardinier arroseur, … Lire la suite L’oasis : un jardin en mouvement

Goutte d’Or : les jardiniers de « la friche Polonceau »

  Je l’avoue, je ne donnais pas cher de cette affaire. Quelle idée d’installer un jardin sur les ruines et les gravats de l’ancienne mosquée El-Fath, à l’angle de la rue des Poissonniers et de la rue Polonceau. Un vaste terrain certes mais où la terre est ingrate, et où le soleil cogne dur. Pas … Lire la suite Goutte d’Or : les jardiniers de « la friche Polonceau »

A « L’arbre bleu » de la Goutte d’Or, les enfants d’abord

15h30-16h, les poussettes arrivent en rangs serrés après la sieste, ou à l’heure du goûter. C’est le temps fort à « L’arbre bleu ». Certains « petits » donnent l’impression de venir tous les jours. IIs déboulent, sûrs d’eux, en conquérants, prêts à prendre du bon temps dans un endroit qu’ils aiment. D’autres, restent prudemment accrochés aux … Lire la suite A « L’arbre bleu » de la Goutte d’Or, les enfants d’abord

Le passant agressé

Bernard Kalaora habite à Marx Dormoy, dans le 18e arrondissement de Paris. Il a été agressé mardi dernier par un jeune réfugié de 17 ans. L’un de ceux, qui comme beaucoup, errent dans le quartier, sans hébergement, sans secours, sans avenir. A l’heure où le gouvernement s’apprête à durcir plus encore sa politique migratoire, il m’a … Lire la suite Le passant agressé